Chronologie d’une dérive totalitaire.

manipulation

Voici une petite chronologie que j’ai réalisé depuis les attentats du 13 novembre et que je mets à jour au fil des informations qui me parviennent. Elle me sert en quelque sorte de réponse quand on me « reproche » d’être politisé. Je pense qu’elle exprime bien la gravité de ce qu’il se passe dans la politique française en ce moment, si vous êtes de ceux que la politique « n’intéresse pas » je vous invite à vous questionner sur deux choses : croyez vous que ces décisions ne vous concernent pas, et pensez-vous qu’en continuant de laisser faire nos dirigeants actuels les choses vont s’améliorer ?



13 novembre 2015 : État d’urgence décrété au niveau national.


16 novembre 2015 : Proposition de révision de la constitution française à la hâte et dans l’émotion.


17 novembre 2015 : Dès le lendemain de son annonce, Manuel Valls annonce que cette constitution se fera sans référendum.


18 novembre 2015 : Interdiction des manifestations à l’occasion de la conférence de la COP21


19 novembre 2015 : Adoption à la quasi-unanimité de la prolongation de l’état d’urgence à 3 mois.


19 novembre 2015 : Les députés déposent un amendement pour contrôler la presse.


19 novembre 2015 : Autorisation du gouvernement à censurer tout service de communication, y compris internet, sans délais ni autorisation d’un juge.


19 novembre 2015 : Dans la folie des perquisitions sans autorisation d’un juge, le RAID lance l’assaut chez un habitant du Gard et manquent d’abattre sa fille.


20 novembre 2015 : Manuel Valls s’insurge que le conseil constitutionnel remplisse sa fonction en se saisissant de l’état d’urgence.


20 novembre 2015 : Le RAID se trompe d’appartement et blesse une fillette de 6 ans à St-Denis.


21 novembre 2015 : Couvre-feu instauré à Sens.


23 novembre 2015 : 58 personnes ayant bravé l’interdiction de manifester sous l’état d’urgence on vu leur identité transmise au parquet, ils risquent 6 mois de prison et 7 500€ d’amende.


23 novembre 2015 : Paris restreint la circulation d’argent liquides pour “lutter contre le terrorisme”.


23 novembre 2015 : 26 perquisitions administrative en Dordogne : une seule arme trouvée, probablement de chasse.


24 novembre 2015 : Les (rares) députés PS qui ont voté contre l’état d’urgence sont convoqués à Solferino.


26 novembre 2015 : Le conseil de l’Europe prévoit des “dérogations” à la convention des droits de l’homme dans le cadre de la lutte conte le terrorisme.


28 novembre 2015 : 24 Militants écologistes d’extrême gauche assignés à résidence peu avant la tenus de la COP 21.


28 novembre 2015 : Interdiction à la vente des produits inflammables (solvants, gaz et pétroles) sur l’agglomération parisienne à l’occasion de la COP21


30 novembre 2015 : 289 interpellation à Paris suite à des manifestations contre la COP21 malgré l’interdiction de manifester en raison de l’état d’urgence.


1er décembre 2015 : Après avoir élargi l’état d’urgence à 3 mois, Manuel Valls envisage dès la deuxième semaine de le reconduire une fois arrivé à son terme.


1er décembre 2015 : Le directeur du DLPAJ (ministère de l’intérieur) confie à FranceTVInfo que les décrets votés dans le cadre de l’état d’Urgence ont été rédigés en 2h, le soir même des attentats, avant même l’application de l’état d’urgence ou de l’assaut du RAID au Bataclan.


3 décembre 2015 : François hollande veut porter l’état d’urgence à 6 mois.


3 décembre 2015 : Alors même que la première, extrêmement liberticide, à démontré sa totale inefficacité à protéger les français d’attentats terroristes, le gouvernement veut proposer une nouvelle loi de surveillance généralisée.


3 décembre 2015 : De nouveaux éléments contredisant l’annonce du ministère de l’intérieur démontrent que la version du gouvernement sur l’assaut de St-Denis est totalement fausse et viserait à justifier le fanatisme des perquisitions sous l’état d’urgence.


3 décembre 2015 : L’assemblée Nationale refuse une commission d’enquête relative à la participation de la France sur le financement de DAECH.


4 décembre 2015 : La réforme de la constitution ne prévoira pas de durée pour l’état d’urgence, permettant ainsi un état d’urgence perpétuel.


4 décembre 2015 : Deux militants pacifistes contre la Cop21 écopent de prison ferme.


9 décembre 2015 : Le gouvernement envisage de mettre en détention des individus sans procès, sur simple suspicion de terrorisme.


16 décembre 2015 : Après que le Parlement ait voté en faveur d’une loi pour lutter contre l’évasion fiscale, le gouvernement socialiste choqué ordonne qu’elle soit revotée le soir même dans des condition digne d’une dictature pure et simple.


17 décembre 2015 : Le gouvernement américain entrave du mieux qu’il peut l’enquête des autorités françaises sur les attentats de novembre pendant que le gouvernement français promeut sans aucune prudence ni nuance la thèse d’un attentat islamiste.


17 décembre 2015 : Suite aux élections régionales, François Hollande renonce à la proportionnelle pour les prochaines élection législatives, contrairement à ses promesses électorales.


20 décembre 2015 : Un décret autorise les forces de l’ordre à espionner en direct les conversations Skype dans le cadre de la lutte anti-terrorisme.


22 décembre 2015 : Taubira propose de maintenir les perquisitions de nuit même hors de l’état d’urgence.


22 décembre 2015 : Le conseil constitutionnel valide les assignations à résidence d’écologistes durant l’état d’urgence.


23 décembre 2015 : Après avoir prétendu y renoncer, François Hollande confirme qu’il permettra la déchéance de nationalité (pour les terroristes bi-nationaux) dans la réforme de la constitution.


04 janvier 2016 : Le premier secrétaire du PS souhaite élargir la déchéance de nationalité à l’ensemble des français.


19 janvier 2016 : Caseneuve souhaite des forces d’interventions à moins de 20 minutes partout en France.


22 janvier 2016 : Contrairement à l’idée largement véhiculée dans tous les médias, il n’y aurait aucun lien entre l’attaquant du commissariat et l’État Islamique.


22 janvier 2016 : Manuel Valls Annonce son intention de maintenir l’état d’urgence « jusqu’à ce que nous soyons débarassé de l’EI ».


23 janvier 2016 : Un musulman se voit refuser l’entrée à un hôpital après avoir prié au chevet d’un proche.


28 janvier 2016 : Une proposition de loi envisage d’élargir la porté de l’état d’urgence à la saisie (sans juge) du matériel informatique.


2 février 2016 : Manuel Valls valide devant l’assemblée que la déchéance de nationalité s’appliquera à tous, confirmant ainsi que la France s’autorisera désormais à générer des apatrides.


2 février 2016 : Le sénat autorise l’usage de chevaux de troie sans mandat d’un juge, permettant ainsi un espionnage informatique arbitraire des citoyens.


2 février 2016 : Le média belge RTBF affirme que lors de l’assault de St Denis, seuls 11 coups de feu ont été tirés par les suspects, la police s’est tirée dessus elle-même pour la plus grande partie des tirs reçus.


2 février 2016 : Le sénat confirme le projet de loi soutenu par Sarkozy : la simple visite de site web à caractère jugé terroristes (sans nécessairement se limiter à ceux-là) sera passible d’une condamnation pénale.


9 février 2016 : L’inscription de l’état d’urgence dans la constitution est voté à l’assemblée nationale avec 103 votes pour face à 26 votes contre… et plus de 441 absents.


Mise à jour progressive au fil de l’actualité…

3 commentaires pour “Chronologie d’une dérive totalitaire.”

  1. Je susi à l’affut pour avril mai 2017. Je m’attends à un énorme attentat de plus de 300 morts .

  2. La « guerre contre le terrorisme » est en effet une parfaite supercherie. En réalité, comme le montre très bien cette « petite chronologie », le Pouvoir est aux abois, car il sait qu’il ne peut plus rien contrôler. En effet, le système qu’il a cautionné, (le néo conservatisme assurant la domination de l’ultra libéralisme, la religion de marché et son intolérance à toute autre conception de vie sociétale), a entraîné dans sa logique interne, toutes les sociétés sous sa domination, vers un chaos planifié pour imposer à la planète entière son Nouvel ordre Mondial.Ce Gouvernement « socialiste ultra libéral » a donc installé la seule manière de garder la main (pense-t-il à tort): décréter la dictature pure et simple à perpétuité!!!
    Tous les ingrédients pour la Fronde, la Résistance et la guerre civile sont quasi en place!

  3. Inquiétant mais avec une majorité de veaux en France, ils ne devraient pas s’arrêter là…

Laissez un commentaire

Copyright © 2018 Penseur sauvage
Blog propulsé par WordPress et conçu par Penseur sauvage
Articles (RSS) et Commentaires (RSS). 46 requêtes. 0,292 secondes.